Stock Phrases

Kat Onoma

15,00

50 en stock

UGS : 00027 Catégorie :

Sur ce second album, Kat Onoma persiste à privilégier l’oblique au détriment de la ligne droite. Mais la musique du groupe, à la tonalité plus urbaine que jamais, a gagné en fluidité et en densité avec l’arrivée d’une seconde guitare tenue par Philippe Poirier : les deux instruments jumeaux tissent des entrelacs serpentins, légers comme la soie et néanmoins résistants comme le cuir. Quant aux choeurs plein d’allant du batteur Pascal Benoit, ils accentuent le relief des titres les plus rythmés, offrant un parfait contrepoint à la voix grave et distanciée de Rodolphe Burger. Résultat : un disque d’une élégance en clair-obscur n’excluant pas une certaine énergie.

01The Animals
02Private Eye
03Lady M.
04Lifeguard’s Ditty
05A Wind that hungers
06The Landscape
07Four Color Game
08Ashbox
09Worst Friend
10Come on everybody
11Be Bop a lula
12Cupid

Informations complémentaires

Poids 65 g
Formats

CD

À Propos

De la mélodie torve et entêtante de « The Animals » au menaçant « A Wind that hungers », en passant par les inquiétantes langueurs de « Lady M. » ou le roman noir de « Private Eye », Stock Phrases cultive un goût certain pour la tension ravalée, pour la menace d'éruption : si le tonnerre n'éclate toujours pas, la tourmente menace sans répit, de morceau en morceau…

Mais tout n'y est pas zébré d'éclairs muets : plusieurs chansons arborent de vrais sourires entre les nuages, explosant parfois en épiphanies de cuivres fringants, notamment sur la reprise de « Come on everybody » qui, avec celle de « Be bop a lula », balise un nouveau pèlerinage vers les racines du rock'n'roll…

Kat Onoma affirme ici son style basé sur l'hypnose sonore : miroitement, fulgurance, alternance opacité/lumière et répétition de la trame mélodique confèrent à cette musique une plasticité pas très éloignée du meilleur rock new-yorkais.

Crédit

Chant, guitares, queño : Rodolphe Burger
Trompette, chant : Guy Bix Bickel
Saxophone, guitare : Philippe Lamiral Poirier
Basse : Pierre Keyline
Batterie, chant : Pascal Benoit
Enregistré au Studio Pyramide (Bruxelles) et mixé au Studio Plus XXX (Paris) par Luc Tytgat. Automne 1989.

Assistants : Philip Cerboneschi et Emmanuelle Amelat
Peinture : Salvadore Puglia
Photo : Suzanne Doppelf
Couverture : Carole Peclers & Médiables
Artwork : Scandella
℗ Dernière Bande Production 1990 et © Dernière Bande Music 2003